I.S.I.L - Institut Supérieur des Ingénieurs Liégeois

Nous vous souhaitons la bienvenue et une bonne visite sur le forum de
I.S.I.L - Institut Supérieur des Ingénieurs Liégeois

Merci de vous connecter ou vous inscrire.
I.S.I.L - Institut Supérieur des Ingénieurs Liégeois

Forum d'entraide


    Système asymptotiquement stable

    Partagez

    Admin
    Ingénieur
    Ingénieur

    Messages : 283
    Date d'inscription : 28/01/2009
    Age : 26

    Système asymptotiquement stable

    Message par Admin le Lun 6 Juin - 6:12

    Certains m'ont posé la question :

    La stabilité asymptotique est une forme particulière de stabilité des systèmes dynamiques étudiés en automatique. Cette qualité est typiquement celle qui est souhaitée pour un système asservi.

    Un système est dit asymptotiquement stable s’il satisfait les conditions suivantes :

    * si l’entrée est bornée, la sortie l’est également (stabilité EBSB) ;
    * si l’entrée est une fonction échelon, alors la sortie tend de manière asymptotique vers une valeur stationnaire finale et ses oscillations sont ainsi amorties.


    Dans ce cas, si on applique une impulsion de Dirac à l'entrée du système, alors les oscillations produites à la sortie s'atténuent et le système retrouve peu à peu son état stationnaire précédent.





    "Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts." [Volt(amp)aire]

    PierreC
    Ingénieur
    Ingénieur

    Messages : 366
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Re: Système asymptotiquement stable

    Message par PierreC le Lun 6 Juin - 7:11

    Vive Wiki, j'avais noté pour ça que c'était équivalent à la marginalement stable mais ce n'est qu'un cas particulier de l'asymptotiquement stable en fait... Merci de la précision...






    PierreC
    Ingénieur
    Ingénieur

    Messages : 366
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Re: Système asymptotiquement stable

    Message par PierreC le Lun 6 Juin - 7:42

    Ce qui est étrange c'est que dans la réponse harmonique on regarde en t vers l'infinit et on trouve un sinusoïde or d'après la définition de l'asymptotiquement stable on devrait avoir une constante ou 0 non?
    De plus, on la regarde en s=jw donc l'axe imaginaire et donc le lieu marginalement stable non?
    A moins qu'on considère la théorie et alors on a un signal sinusoïdal infiniment faible...






    Contenu sponsorisé

    Re: Système asymptotiquement stable

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:19


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc - 0:19